Hors du laboratoire, dans le monde des affaires

Andrea Douglas sur l’apport de la rigueur scientifique dans les rangs de la direction.

Dr. Andrea Douglas

Dans le cadre de notre série mettant en vedette des femmes inspirantes dans les domaines des STIM, nous avons discuté avec Andrea Douglas, vice-présidente de la stratégie de recherche et développement et des affaires extérieures de CSL.
 
Quel est votre rôle chez CSL?
Je dirige notre stratégie globale de R&D et la priorisation des investissements de portefeuille ainsi que les affaires externes, ce qui comprend des partenariats stratégiques avec les communautés australiennes de la recherche médicale et de la biotechnologie, et les affaires gouvernementales en Australie.

Comment en êtes-vous arrivée à travailler dans les STIM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques)? 
J’ai toujours été vraiment intéressée par les sciences à l’école; je ne suis pas du tout créative! Mes centres d’intérêt m’ont menée à un diplôme scientifique, suivi d’un doctorat − et la suite appartient à l’histoire! Je suis toujours fascinée par la science, en particulier la biologie.

Quel a été le plus grand défi professionnel pour vous et comment l’avez-vous surmonté?
Quitter le laboratoire pour aller dans l’industrie a été un véritable défi. Après huit ans d’études et quatre ans de post-doctorat, j’avais l’impression que je risquais de gâcher tout le temps que j’y avais passé, et le fait que les scientifiques de carrière me disaient que mon QI diminuerait de 40 points n’a pas été une aide! Heureusement, j’ai réalisé que j’avais un fort QE. Apprendre de personnes clés, les comprendre et les influencer est devenu un moyen efficace pour moi de passer de la science fondamentale à la traduction de la science.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le travail dans le domaine des STIM?  
La base factuelle de la discipline et les découvertes constantes.

Quels sont vos conseils de carrière pour les femmes qui débutent dans les STIM?
• Suivez vos intérêts, car la plupart du temps, ils sont aussi vos points forts.
• Trouvez le style unique qui est le vôtre. Cherchez des modèles, mais identifiez ensuite ce qui fonctionne pour vous et votre personnalité, et faites-en votre propre modèle.
• Trouvez votre propre équilibre: Assurez-vous de savoir ce qui est important pour vous et de passer du temps sur les choses qui vous passionnent.

Pourquoi est-il important pour les femmes de faire carrière dans le domaine des STIM?
Nous devons encourager tous les jeunes pour les aider à comprendre et à poursuivre les STIM, et les aider à réaliser à quel point la formation aux STIM est fondamentale pour tout ce qui nous entoure dans la vie, du travail jusqu’à la maison. Comme toute industrie, nous avons besoin d’une diversité de compétences et d’opinions.
 
Quelles possibilités votre formation vous a-t-elle ouvertes?
Le fait d’avoir une base STIM dans ma formation m’a apporté de nombreuses options. Je pense qu’il est beaucoup plus facile d’apprendre à propos de l’industrie et de développer de nouvelles capacités complémentaires que de comprendre la complexité technique sous-jacente des STIM. Les employeurs apprécient vraiment la rigueur qui accompagne la pensée scientifique.
 
Dans votre carrière, quelle est la réussite dont vous êtes la plus fière?
J’ai rejoint CSL aux toutes premières étapes de notre réflexion sur la possibilité de commercialiser notre vaccin antigrippal australien sur les marchés mondiaux. En six mois, le conseil d’administration nous a autorisés à investir plus de 100 millions de dollars dans le développement clinique et dans un programme d’agrandissement des installations. J’étais très fière lorsque nous avons obtenu l’enregistrement aux États-Unis, grâce au partenariat avec des collègues dans le monde entier.
 
Quel est l’impact de votre rôle sur les patients et sur l’ensemble de l’activité de CSL?
Pour les 20’000 employés de CSL dans le monde, chacun d’entre nous est focalisé sur les patients. En ce qui me concerne, développer une stratégie de R&D et prioriser notre portefeuille afin de nous assurer d’avoir les ressources financières et humaines nécessaires pour développer de nouveaux produits pour les patients et améliorer leur qualité de vie est ma priorité pour nos patients. Notre portefeuille solide et diversifié assure également une croissance durable pour CSL à long terme.
 
Quand vous n’êtes pas au travail, qu’est-ce que vous aimez faire? Pourquoi?
 J’aime remplir ma vie le plus possible, marcher sur la plage, regarder mon fils jouer au cricket un vendredi soir, l’aider avec ses devoirs de mathématiques et de sciences (c’est une blague), lire un roman ou passer du temps avec mes amis les plus chers et ma famille. Tout cela est important pour moi.